Krakouclub

Le Forum du Krakouclub, guilde de Dofus sur Jiva.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chroniques de Tobin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tobin
Kwak
avatar

Nombre de messages : 50
Réputation : 0

MessageSujet: Chroniques de Tobin   Sam 30 Juin - 4:00

Maître du Monde en culotte courte


A l'orphelinat de Tainéla, des enfants jouaient.

« Yahaaaa! Je suis le Grand Méchant Tobin!
- Oh non! Pas le Grand Méchant Tobin!
- Mais pourquoi êtes-vous aussi méchant, Grand Méchant!?
- Parce queeeeeee! Yahaaaaaaaaaa!
- Je suis le Grand Gentil Enyriel et je vaincrai le Grand Méchant Tobin!
- Oh oui Grand Gentil Enyriel! Sauvez nous! »

Enyriel courra vers Tobin et lui mit une claque. Tobin ne se laissa pas faire et lui mit un coup de pied dans le genoux. L'Eniripsa attrapa les cheveux du Xélor et lui tira violemment mais la petite momie mordit la main de son agresseur pour se venger. La maîtresse arriva rapidement et les sépara.

« Non mais ça va pas la tête!? Vous serez punis de dessert tous les deux!
- M'en fiche, c'est moi qui ais gagné...
- Même pas vrai!
- Silence! Et venez manger! Quand je vais dire ça à Amayah... »

Les deux têtes brûlées tentèrent de résister à la terrible créature globuleuse mais elle était plus forte qu'eux et ils durent se résigner à se laisser tirer jusqu'à la table... la maîtresse les attrapant par le col et leurs jambes traînant par terre. Mais à table, rien de changea...

« Chouette! Des petits pois!
- Tu sais c'que ça veut dire Tobin?
- Ouéééééé! Bataille!! »

Un intense bombardement commença alors. Les petits pois servaient de projectiles, les cuillères de catapultes, les assiettes de boucliers et les petites filles de cibles. Tobin et Enyriel aperçurent alors deux grandes baguettes de pain. Ils en prirent chacun une et commencèrent un terrible combat à l'épée... ou plutôt à la baguette. L'affrontement tourna court lorsque la directrice fit son entrée dans la salle à manger. Une terrifiante Enutrof que les enfants associaient facilement à un Trooll de Bonta. Encore une fois, Enyriel et Tobin finirent au lit sans manger.

Leur chambre était très grande et très froide pour de si petits enfants. Les murs étaient tous en pierre et le sol était recouvert d'un carrelage sombre. La grosse porte en bois était entrouverte et un petit peu de lumière éclairait le chambre.
Il y avait vingt lits, dix de chaque côté de la pièce. Tobin et Enyriel dormaient l'un à côté de l'autre et les deux regardaient les étoiles par la fenêtre en face d'eux.


« Dis Tobin, tu crois qu'un jour on sortira de là?
- Bah ouais.
- Dis Tobin, tu crois qu'un jour on retrouvera nos parents?
- Bah ouais.
- Dis Tobin, tu crois qu'un jour on sera les Maîtres du Monde?
- Bah ouais.
- Dis Tobin, tu t'en fous de c'que j'te dis?
- Bah ouais...

Enyriel bondit de son lit et sauta sur Tobin pour tenter de l'assommer à coup de polochon. Mais le jeune Xélor ne se laissa pas faire et appela les autres enfants à l'aide. Cependant, ils entendirent du bruit dans le couloir et à peine la porte eut-elle le temps de s'ouvrir que tous les enfants étaient déjà recouchés. La directrice observa longuement les lits avant de se décider à partir. Tous les enfants s'étaient endormis en feintant leur sommeil...
Revenir en haut Aller en bas
http://meteorin.free.fr/
Darkoamadas
Poolay
avatar

Nombre de messages : 174
Réputation : 21

MessageSujet: Re: Chroniques de Tobin   Dim 1 Juil - 21:23

la petite momie mordit la main de son agresseur pour se venger.

Une momie qui a de bonne dent logique
Revenir en haut Aller en bas
Tobin
Kwak
avatar

Nombre de messages : 50
Réputation : 0

MessageSujet: Re: Chroniques de Tobin   Lun 2 Juil - 2:19

L'histoire de Poutch le chien


Les Landes de Sidimote. Sombres, paisibles, calmes. Enfin, pas tout à fait calmes. Une voix infantile parvenait à percer cet incroyable silence et à déranger les Scorbuts qui dormaient profondément. Un petit Xélor, accompagné de son fidèle Bwak de Feu, parcourait la longue route de Brakmar. Sur son épaule droite, il portait un marteau qui paraissait beaucoup trop gros pour lui. De l'autre côté, il tenait une hache de bûcheron. La jeune momie et l'oiseau chantaient à tue-tête.

« Des oliviolets violets !
- Piaf !
- Des oliviolets violets !
- Piaf !
- Un champignon !
- Piaf piaf piaf !
- Un arbre !
- Piaf piaf piaf !
- Un marteau !
- Piaf piaf piaf !
- Une haaaaaaaaache !
- Piaaaaaaaaaf ! »

Malgré l'ambiance qui régnait dans les Landes et les monstres terrifiants qui habitaient ce lieu, Tobin ne semblait pas effrayé. Au contraire, cela l'amusait de venir couper du bois dans une zone aussi reculée et peu fréquentée. Le fait que Kaoru et Alera s'intéressent à lui en tant que bûcheron l'avait motiver à reprendre ce travail, qui ne l'avait pas vraiment passionné jusqu'à aujourd'hui. L'oliviolet était l'arbre qu'il trouvait le plus joli et il s'était mis dans le tête de venir dans les Landes pour en couper une grande quantité.

Soudain, il stoppa sa marche frénétique.


« Oh ! Regarde Bwakie ! Y'en a un là-bas !
- Piaf piaf !
- Vite vite vite ! Suis moi ! »

Les deux compères se mirent à courir à toute vitesse vers l'arbre. Arrivés au pied de celui-ci, Tobin posa son marteau et leva les yex pour regarder la cime de l'arbre.

« Regarde comme il est beeeeeeaaaaaauuuuu !
- Piaaaaaaaaaf...
- Allez ! Au travail ! »

Tobin saisit alors fermement sa hache avec ses deux mains et commença son travail de bûcheron.

* PAF PAF PAF*

« Hihihi... C'est tout doux et facile à couper ! »

L'arbre ne résista pas longtemps à ses coups de hache et le Xélor termina rapidement le travail. Il se tourna alors vers son ami et posa sa hache à terre. Cependant, il omit un léger détail : un arbre coupé, ça tombe. En voyant l'ombre de l'arbre bouger, il comprit rapidement que celui-ci allait lui tomber sur la tête.

« Whaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa... !
- Piaaaaaaaaaaaaaaf !
- Téléportation ! »

*PFIOU PFIOU*

Tobin disparut moins d'une seconde avant que l'oliviolet ne lui tombe dessus. Il réapparut quelques mètres plus loin.

« Hihihi... J'ai failli me faire aplatir comme une petite crêpe !
- Piaf piaf... »

Mais il ne fit pas attention que le bruit qu'il avait fait en arrivant n'avait pas effrayé tous les monstres de la région. Un énorme Croc Gland sortit des fourrés et bondit sur lui. Tobin s'en sortit de justesse en utilisant son sort Fuite mais l'animal revint à la charge. Malheureusement pour lui, lorsqu'il se retourna, la petite momie avait déjà récupéré son marteau. Il s'en prit un énorme coup sur le coin de la tête.

*POUTCH*

« Han ! J'vais t'appeler comme ça ! Poutch !
- Piaf...?
- T'en fais pas Bwakie, Poutch est super gentil ! »

Tobin prit le Croc dans ses bras et lui fit plein de papouilles. L'animal, bien qu'encore sonné par le coup de marteau, se débattait et tentait de se libérer de cette étreinte. Mais le Xélor ne lâchait pas.

« Hihihi... Regarde comme il est joueur ! »

Le pauvre Poutch ne comprennait pas la situation. Il était un prédateur, un chasseur, pas une peluche. Il affichait une mine vraiment pitoyable et les autres Crocs Glands, cachés dans les fourrés, semblaient se moquer de lui.

Tobin le saisit alors par la queue et le tira. Plantant ses griffes dans le sol, Poutch tentait de résister.


« Allez, viens Poutch ! On va chercher des autres narbres ! ... Han ! Meilleure idée ! J'te ramène à la maison de Sufokia !
- Piaf piaf ?
- Mais oui Bwakie ! J'suis sûr que Mawaine Amayah sera contente d'avoir un nouvel ami !
- Piaf...
- Puisque j'te l'dis ! »

Finalement, l'animal en vint à s'arracher les poils de la queue pour s'enfuir. Il ne se retourna même pas, trop humilié par ce qu'il venait de se passer, et disparut rapidement au loin. Les larmes montèrent alors dans les yeux de Tobin.

« Ouiiiiiiiiiiiiinnnnnnnnnnnn ! »

Il se mit alors à pleurer à chaudes larmes. Ses cris étaient tellement forts, qu'ils résonnaient jusque Brakmar. Il s'arrêta finalement au bout de dix minutes. Il ramassa son marteau et sa hache, et se remit en route.

« Tant pis. C'est pas grave. »

Bwakie tomba à la renverse, blasé par le comportement de son jeune ami...
Revenir en haut Aller en bas
http://meteorin.free.fr/
Tobin
Kwak
avatar

Nombre de messages : 50
Réputation : 0

MessageSujet: Re: Chroniques de Tobin   Mar 11 Sep - 23:28

Le Xélor de ménage


Soirée étrangement calme dans les ruelles de Sufokia. En effet, pour la première fois depuis bien longtemps, Tobin, l'étrange petit filleul d'Amayah, n'arpentait pas la vieille ville en chantant à tue-tête. Ce calme dérangea Fedora (dite « la voisine de derrière ») qui ne pouvait s'endormir sans les hurlements du petit Xélor. Afin de tirer tout ça au clair, elle décida de s'échapper discrètement de sa maison, à l'insu de ses parents.

A plusieurs lieux d'ici, à Astrub, la jeune momie ne passait pas inaperçu.


« Les bandelettes c'est bon, c'est chaud !
- Piaf piaf !
- Les bandelettes ça colle à la peau !
- Piaf ! »

Non loin de la maison du KrakouClub, Tobin marchait vers la maison Sériane sur le rythme de sa chanson. Il portait un balai et un seau d'eau.

« Tobiiiiiiiiiiiiiiiiiiiin ! Tu vas où ? »

Il se retourna et manqua de peu d'assomer Setsinbol qui hurla à la mort.

« Au QG des Sérianes ! Z'ai une mission ultra-secrète à remplir !
- On t'a demandé de laver le sol ?
- Comment t'as deviné...?
- Une intuition...
- C'Madame DT elle m'a demandé, alors z'le fais. Ca va être rigolo !
- Si tu l'dis... Promets moi de ne pas te coucher trop tard !
- Promis ! »

Sur ces mots, il reprit sa marche inlassable, mais cette fois sans rater le pauvre Crâ. Le petit Bwakie resta sur place pour tenter de le réanimer mais Tobin l'appela au loin, sans même se rendre compte de ce qu'il venait de se passer.

Quelques minutes plus tard, ils arrivèrent à la maison Sériane.


« Oh lala ! Ya personne ! On a la maison rien que pour nous !
- Piaf piaaaf !
- Tu l'as dit ! On va faire du super boulot !
- Piaaaaf !
- On va commencer par en haut ! »

Les deux compères montèrent à l'étage et contemplèrent le travail qui s'offrait à eux.

« Oh ça devrait aller vite ! On va d'abord ranger...
- Piaf piaf... »

Le Xélor et le bwak se mirent immédiatement au travail. Tobin rangeait les choses (relativement) lourdes tandis que Bwakie sortait tout ce qu'il y avait en dessous du lit.

« C'est quoi que tu viens de sortir, Bwakie ?
- Piaf piaf piaf...
- C'est quoi un string de Meulou ?
- Piaf...
- Oh ! Ya quelque chose d'écrit dessus ! ... De toute façon, ze sais pas lire. Mais vu la taille... »

Il lança le string dans un tiroir et continua son rangement.

« Des menottes... Un fouet... Des chaînes... Un costume de Lapineupe... Eh beh, ils devaient avoir un sacré prisonnier !
- ... »

Grâce à la tenacité des deux amis, la pièce fut rapidement remise en ordre. Il ne restait plus qu'à laver le sol mais pour ça, Tobin avait déjà son idée. Il invoqua une Aiguille Chercheuse puis, avec l'aide de Bwakie, il l'enroula de bandelettes avant de la tremper dans l'eau de son seau.

« Petite Aiguille ! Ya une Arakne qui court ! Chope là ! »

Immédiatement, l'Aiguille se mit à quadriller toute la chambre. Elle passa sous les lits, derrière les meubles et elle alla même fouiller dans le poêle, nettoyant, dépoussiérant, astiquant tout ce qu'elle touchait. Lorsqu'elle eut fait tout le tour, Tobin l'arrêta d'un gros coup de marteau.

« Mici Aiguille ! A la Raie du Chaussé, maintenant ! »

L'étage du bas était moins en désordre mais plus sale que la chambre. Cette fois, Tobin n'eut pas d'autre choix que de prendre le balai et de nettoyer toute la pièce lui-même. Bwakie était assis sur le rebord d'une fenêtre et il le regardait en rigolant.

« Sale bête ! J'te donnerai à manger à un chachat ! »

Ces menaces ne firent que déclencher un fou rire du bwak qui se torda et tomba dans le seau d'eau, juste en dessous de la fenêtre.

« Hihi... Ca t'apprendra ! »

Il en ressortit vexé.

Après plus d'une heure passée dans la grande pièce et les découvertes de plusieurs objets destinés à d'étranges cultes de grandes personnes, Tobin cria victoire contre la saleté.


« Bon bah... Reste pu que l'plus dur !
- Piaf piaf ?
- Ben oui faut faire la cave !
- Piaf !
- Arrête de râler et viens m'aider ! »

Ils descendirent tout deux gaiement (entendez joyeusement, hein), même si Bwakie n'arrêtait pas de râler. Lorsqu'ils arrivèrent en bas, ils découvrirent... Bah... Une cave. Sale comme... Une cave.

« Oh du padapilis ! Vais en piquer une bouteille pour Mawaine...
- Piaf piaf.
- Naon ! On le dira pas sinon on va se faire crier ! »

Tobin trempa la brosse du balai dans l'eau et commença à frotter le sol, aidé par Bwakie qui poussait lui aussi le balai.

« Oh lala... J'devrais demander à Milla pour qu'elle m'apprenne comment me faire un double, ça serait utile !
- Piaf piaf ! »

La pièce était petite, le travail dura un peu moins d'une heure. Sans compter le temps qu'ils passèrent à courir après les Arakne qui avaient tisser leurs toiles au plafond et les Sousouris qui avaient creusées leurs nids dans les murs.

Aussitôt la corvée terminée, ils sortirent de la maison en courant.


« Mission terminée !
- Pas tout à fait ! »

Tobin se prit une violente croquette dans la tête.

« AÏEUH !
- Enfin je t'ai trouvé, sale troglodyte !
- Mince, la voisine de derrière... Comment tu m'as trouvé, Fedy ?
- Bah j'suis passé à la maison du Club et j'ai vu Alhanna qui m'a expliqué ce que tu faisais. Alors petit cloporte, on joue les larbins ?
- Mais naon ! C'est une mission ultra-secrète... Mais l'dis pas à Mawaine, sinon elle va me faire faire le ménaze à Sufokia !
- C'est ça... En attendant, tu vas me faire le plaisir de rentrer et de foutre ton bordel habituel. C'est pas humain un silence pareil, ya des gens qui voudraient bien dormir !
- Quoi ? Qu'est-ce-que tu dis !?
- Cherche pas et fais ce que je te dis !
- D'accord, d'accord... Crie pas ! »

Ainsi, Fedora ramena Tobin à sa maison de Sufokia en le traînant par les oreilles, sous les éclats de rire de Bwakie qui ne pouvait s'empêcher de se moquer...
Revenir en haut Aller en bas
http://meteorin.free.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chroniques de Tobin   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chroniques de Tobin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» FLIC Chroniques de la police ordinaire, Bénédicte Des forges
» Les Chroniques du Père Bugli !
» Les Chroniques d'Yggdrasil.
» Les Chroniques d'Arcadia : Livre I (1er Projet)
» Les Chroniques de Katura : désormais aussi bientôt en BD!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Krakouclub :: La Salle de Repos :: Belles Histoires-
Sauter vers: